Essen, la Mecque du joueur Passionné 1ère

TasJeuxredim 251x300 Essen, la Mecque du joueur Passionné 1èreEssen c’est fini, voilà… 4 jours de folie ou j’en ai pris plein les mirettes. C’est décidé… Essen devient pèlerinage annuel obligatoire. Je suis rentré bien chargé, en jeux comme vous pouvez le voir sur cette photo, en contacts et en boulot. C’est bien beau de rencontrer des éditeurs, mais maintenant il va falloir que je me remonte les manches pour peaufiner et créer pour pouvoir envoyer des choses à tout ce jolie monde.

Mon périple a commencé Jeudi matin, accompagné de 3 compères nous arrivons au salon en fin de mâtiné, pas de queue aux caisses, pas de queue pour rentrer dans le salon, tranquille. Pour le premier jour nous faisons le tour du propriétaire. Dès le début je constate la démesure et la folie qui règne dans PA200001 150x150 Essen, la Mecque du joueur Passionné 1èrecette endroit. Entre les soldeurs qui bradent comme des fous des jeux pas forcément si ancien que sa et d’autres exposants qui jettent littéralement les jeux dans la foule, le ton est donné, Essen c’est un truc de fou. Des allées bondées, des murs de jeux, une foule dense, des choses à regarder de partout, pas le temps de prendre des photos, des stands immenses, et d’autres tout petits, des joueurs de grandeur nature déguisés et tant d’autres choses… Heureusement que je suis accompagné d’un habitué des lieux, car quand on arrive la dedans on est vite perdu. La journée passe très vite, je n’ai pas le temps ou l’idée de manger et heureusement que j’avais pris un copieux petit déjeuné (cela se répétera sur mes 4 jours de salon). On est trop occupé à regarder partout pour penser à se remplir l’estomac, ce qui n’est pas du tout le cas de nombre d’allemand qui sont capable de manger n’importe ou, y compris en jouant (grrrr). On a beau se dire que l’on achètera des jeux et que l’on ira récupérer nos précos plus tard pour ne pas être trop chargé, on, enfin moi en tout cas, se soumet à l’attrait des soldeurs et on se débarrasse vite de quelques biftons. Et puisqu’on porte des jeux….ben autant aller chercher les précos icon wink Essen, la Mecque du joueur Passionné 1ère Au final Jeudi soir j’avais donc déjà récupéré toutes mes précos. Et puis, comme j’avais des protos dans mon sac à dos, et bien j’en ai aussi profité pour aller discuter avec des éditeurs pour essayer de chopper des RDV. Ce qui a plutôt pas mal marché.

Conclusion de la première journée =  Whaou, c’est énorme ! Au final ce n’est pas trop bruyant, il y a beau en avoir partout c’est assez bien agencé. Gros manque de table, et même de place puisque les gens jouent par terre. Les soldeurs à Essen c’est n’importe quoi, les prix mais aussi parfois leur emplacement, juste en face d’un éditeur, à vendre son dernier jeu 10 euros de moins ! Les gens sont très ouvert, et les éditeurs sont accessibles, occupés mais accessibles. On croise plein de monde, des auteurs, des éditeurs, des distributeurs, des gens avec de la TV dedans etc…

PA200002 300x225 Essen, la Mecque du joueur Passionné 1ère

Une partie du stand Asmodée

PA200003 300x225 Essen, la Mecque du joueur Passionné 1ère

Les tables sont full, les allées aussi

 

 

 

 

PA200008 225x300 Essen, la Mecque du joueur Passionné 1ère

Sparta, un jeu abstrait avec un thème, créer par un jeune homme de 12 ans.

PA200007 300x225 Essen, la Mecque du joueur Passionné 1ère

Lancaster, sa sent le bon gros de gestion

PA200004 300x225 Essen, la Mecque du joueur Passionné 1ère

Un jeu de foot en bois dirigé par en dessous via des aimant, coool icon smile Essen, la Mecque du joueur Passionné 1ère

About ZeBlate

Créatif et passionné convulsif, j'ai toujours 1000 idées en tête ! Concepteur de jeu en ce moment, et j'espère édité un jour. Web Designer à mes heures,Web Master quand je veux et chef de projet web...
This entry was posted in Accueil, Ou me rencontrer and tagged , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Essen, la Mecque du joueur Passionné 1ère

  1. Sirian Rouxblard says:

    J’y étais à ce Essen 2011, et pour la première fois ! Seulement le week-end cela dit. Alors certes c’est la Mecque et contrairement à vous (ce n’est pas écrit ici mais j’ai lu ça dans un autre de vos billets, enfin, je crois…), je ne pense pas que j’y retournerais de si tôt. Trop, trop, trop de monde ! C’est pas ça, l’ambiance est génial, c’est chouette de pouvoir jouer avec des gens des 4 coins de l’Europe, de peaufiner son anglais ou son allemand en apprenant les règles de tel ou tel jeu… Mais non, les gens qui mangent pendant qu’on joue, les files qui se créent derrière notre partie, l’hôtel formule 1 qui était déplorable (hé oui, enfin rien à avoir Essen je sais… mais bon), leurs autoroutes qui nous font faire des détours de dingue (bon, ok, j’arrête)… Enfin, ma conclusion c’est que oui, si on est fan et/ou créateur de jeux de société, il faut aller à Essen au moins une fois dans sa vie, pour voir ce que c’est. Mais sinon, je préfère d’autres salons plus petits, plus « conviviaux » et plus francophones aussi (car je suis très mauvais en langue. Mais bon, dévoiler par erreur qu’on est un « infesté » dans un jeu où on doit le cacher le plus longtemps possible, car on a mal compris les règles en anglais… erf), comme Trolls et Légendes (même si c’est moitié médiéval, et même si ce n’est que biennal. Enfin j’y retournerais peut-être mais pas tout de suite en tous cas, et pas dans l’optique de présenter des jeux (trop de monde justement :/). PS : c’est vrai que l’ambiance du jeudi/vendredi doit être différente de celle du samedi/dimanche, mais quand même, trop de monde.

    • ZeBlate says:

      Je peux tout à fait comprendre le manque d’attrait de certains points propre à Essen. Les gens qui mangent en jouant sa m’horripile aussi. La foule, les espaces de jeu blindé, c’est sur que sa ne donne pas envie. L’impossibilité de pouvoir s’approcher de certaines tables est très frustrant. Je pense que si j’étais resté sur mon idée de venir à Essen en pure touriste, je n’aurais pas eu les même propos… quoique… J’ai encore le souvenir de mon ébahissement devant tant de merveilles… mais bon je suis comme sa moi, un grand enfant :)
      En tout cas c’est certains que le jeudi et le vendredi c’était plus calme.
      Je ressort tout juste du festival de Cannes, et cela a beau être grand, cela m’a paru tellement minuscule comparé à Essen :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.